Honore de Balzac – "Eugenie Grandet"

La flatterie n’emane jamais des gandes ames, elle est l’apanage des petits esprits, qui reusissent a se rapetisser encore pour mieux entrer dans la sphere vitale de la personne autour de laquelle ils gravitent.

Honore de Balzac – "Eugenie Grandet"

Dans la vie morale, aussi bien que dans la vie physique, il existe une aspiration et un respiration; l’ame a besoin d’absorber les sentiments d’une autre ame, de se les assimiler pour les lui restituer plus riches.